Le syndrome de Stendhal

Le syndrome de Stendhal : L’art opère un puissant renversement sur notre perception du monde. Cette photo de Kerry Skarbakka illustre bien cette maladie nommée par la psychiatre Graziella Magherini en 1970. Elle décrit des vagues d’euphories provoquées par la visualisation de grandes œuvres d’art florentin. L’expérience décrite pour la première fois au 19ème par Stendhal est connue pour déclencher des étourdissements, des évanouissements et même des hallucinations. Sur cette photo une peinture du «Mont Corcoran» par Albert Bierstadt

Le syndrome de Stendhal

Laisser un commentaire